104817677 1014120572356799 4504481787940946074 n

Le camping du Haut-Village rouvre ses portes

104878671 787560542048326 3870256738870202408 n

Le Camping insolite du Haut-Village a rouvert cette année, comme chaque année, le 1er mars. pour quinze jours. Le confinement a contraint Guillaume Staub et son équipe à fermer le 15 mars. "Heureusement, nous n'avions pas de stock périssable, contrairement aux restaurants." Les divers chantiers, notamment l'aménagement d'un hammam ou le réaménagement de la réception, ont été interrompus dès le mois de janvier, Guillaume ayant compris dès le mois de janvier que la situation était grave.

104855029 337648130554661 5225566929910592731 n 1

 

Le cannot de sauvetage de métanier devra attendre encore avant de servir de hammam...

 

Le personnel a été mis au chômage partiel le 15 avril, après un mois de travail afin de préparer la saison. Seules trois familles sont restées, vivant là à l'année au camping. Les personnes en déplacement professionnel auraient eu le droit de venir loger, mais en raison de l'interruption des chantiers personne n'est venu.

"Ca fait bizarre de voir un camping fermé, témoigne Guillaume, le cœur serré. Mais je préfère que cela soit arrivé maintenant, où j'ai un peu de trésorerie, que lorsque j'ai commencé l'aventure." Par chance, les propriétaires louent leurs parcelles à l'année, les loyers ont donc continué à être versés, permettant de payer les charges et les factures. De plus, en harcelant son assurance toutes les semaines, Guillaume a obtenu 70 € de d' indemnité de crise sanitaire. "Je les ai remerciés pour ce que j'ai appelé un acompte : je compte bien me faire dédommager pour l'exploitation, je n'en ai pas fini avec eux,. Nous allons nous grouper à plusieurs."

Finalement, la saison n'a réellement commencé que le 2 juin. Il a fallu refaire le ménage à nouveau, nettoyer la piscine. "Nous prévoyons une saison à 50% . Jusqu'au 15 mars, le calendrier des réservations était rempli. Entre-temps, il s'est complètement vidé. Aujourd'hui, nous fonctionnons à 10 %. Le week-end des 20 et 21 juin, nous sommes complets pour la première fois. Les autres années, dès le début, nous étions à 100 % tous les week-ends."

"En l'absence de protocole sanitaire, nous avons mis en place notre propres mesures spécifiques : réception en drive, piscine sans transats, mobilums en quarantaine selon un mode de rotation sur 4-5 jours. Si, dans certaines périodes, ce ne sera pas possible, nous aurons recours aux fumigènes. Chaque client aura son sanitaire fermant à clé, ainsi que sa douche personnelle, ce qui forcément diminue la capacité d'accueil au niveau des emplacements nus. Nous avons dû réinventer notre métier." Mais comment cela, pas de protocole sanitaire ? "Le syndicat a mis au point un protocole, qui attend depuis deux mois d'être signé par le gouvernement ! Il faut dire que les A. R. S. ne sont pas d'accord entre elles."

En ce qui concerne les animations, pour lesquelles le camping était très réputé, elles vont être extrêmement réduites et repensées. "Le principe sera de dormir sur place, et sortir à l'extérieur du camping toute la journées. Nous avons prévu des randonnées pédestres, un activité de découverte de la pêche à pied. Sur place, nous gardons la gym du matin. Quant à la pêche au canard pour les enfants, elle se fera dans des bassines espacées les unes des autres."

Le restaurant, dont les clients venaient de l’extérieur comme de l'intérieur du camping, fonctionnera du 11 juillet au 23 août, à midi seulement, sous forme de snack (frites, steaks hachés, panini), afin de ne pas générer de perte. Le cuisinier, Mario, retraité de 75 ans, réputé pour ses pizzas maison, ne reprend pas du service. Les mets seront livrés par Nathalie Leduc, cuisinière et traiteur installées au Petit chez moi, à la Princetière. "Le soir, les clients iront consommer à l'extérieur, ce qui permettra de faire vivre les restaurateurs locaux."

Au moins, cette crise aura renforcé la solidarité entre les professionnels michélois. "Avec le camping Riviera, nous nous refilons les bons tuyaux, alors qu'il y a 6 mois nous nous connaissions à peine."

Mais réjouissez-vous, le camping comporte tout de même quelques nouveautés, comme le Grand Refuge, aménagé comme une station de ski : refuge en bois pour 16 personnes, télécabine, télésiège, , motoneige, montagne.. enfin, motte, dont Guillaume de désespère pas d'en faire un mont enneigé.

 

104918229 275432670363439 4699853769676544542 n

 

Petite motte deviendra grande montagne. Après le Covid, un risque d'avalanche au Camping du Haut-Village ?

 

104815209 293161022052770 6677257146348880835 n

 

104757395 250655646237783 8544065111298150525 n

 

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire