Img 20200428 wa0003

Crêpes et galette à emporter au port de Comberge

Ludovic et Ronan devaient ouvrir leur restaurant Le Bain de mer , samedi  4 avril, en lieu et place de l’ancien Bar de l’Océan. Leur carte était prête, proposant crêpes et galettes, salades et moules (de Pénestin et de Port-Giraud). Ronan avait préparé le bar, et Ludo avait installé ses fourneaux. Mais le confinement est venu décaler leur projet. Ils ouvriront cependant, vendredi 1er mai, un service de vente à emporter (crêpes, galettes et cidre).

« Heureusement nous n’avons pas perdu de stock, contrairement à d’autres qui avaient déjà passé leurs commandes.  Pour la vente à emporter, nous avons réussi à avoir quelques fournisseurs locaux qui acceptent encore de travailler avec nous. Un autre problème, c'est la fermeture des frontières, qui pourrait amener les producteurs à vendre leur production aux centrales de gros. Par chance, notre producteur de farine, Le Moulin de la Brosse, fidèle à son éthique,  résiste, mais du jour au lendemain on aurait pu le perdre s’il avait fait un autre choix : les petits restaurateurs comme nous n’auraient plus rien eu. De toute manière, on avait déjà prévu de s’approvisionner en local dès le départ, et heureusement, car les fruits et légumes ne seront plus acheminés de l’étranger. C’est assez incroyable ce qui se passe : ceux qui, avant la fermeture des frontières,  jouaient la carte de l’achat de production à l’étranger, réquisitionne quasiment, à présent, la production locale, en mettant l’argent sur la table. »

Ce temps de confinement inattendu a permis à Ronan et Ludovic  de repeindre leur façade, peaufiner la décoration, retravailler leur carte. Cependant, expliquent-ils, « les prix de notre carte de restaurant, aujourd’hui, sont complètement artificiels, car nous n’avons pas les tarifs des producteurs, les cours ayant dégringolé. Dès les premiers jours, nous ne savions pas combien nous aurions à payer la matière première. Et encore aujourd’hui, nous ne savons pas ce que sera la situation  d’après le confinement »

Tous deux originaires du Pays de Retz, ils ont  emménagé en janvier dernier  dans  l’appartement juste au-dessus de la crêperie. Ils ont ainsi  la chance de se retrouver dans une « prison dorée »,  avec vue sur la mer. Vue dont ils espèrent pouvoir bientôt faire profiter tout le monde depuis le restaurant. « Nous attendons, comme tout le monde,  de savoir quand cela pourra se faire, et dans quelles conditions. »  En revanche, pour l’aide de l’Etat, ils font partie des sacrifiés qui, n’ayant pas eu de chiffre d’affaire en 2019, n’ont pas pu en bénéficier.

K. U.

Le Bain de Mer, 15 bis bd de l’Océan 44730 Saint-Michel-Chef-Chef
Vente à emporter (crêpes à partir de 2,20 € / galettes à partir de 5,90 €), à partir de vendredi  1er mai
Tous les jours, y compris le dimanche (midi et soir)

09 84 16 44 02 / 07 82 42 49 84
restobaindemer@gmail.com
Facebook :  Restaurant Bar Le Bain de Mer

 

Img 20200428 wa0003

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire