Mine de Soma en Turquie

Ils descendaient par centaines dans cet unique ascenseur
Tous les matins pour partager ensemble leur labeur
Au plus profond de la mine, pendant des heures
Et extraire ce minerai, non sans peur.

Des kilomètres de galeries pour seul univers
Casques et lumières au front pour y voir plus clair
Comme dans une immense fourmilière
Chacun s'apprête et sait ce qu'il doit faire.

Piégés, l'explosion les a gardé sous terre
Trois cent personnes décédées, plus rien à faire
Parmi eux beaucoup de pères et des frères
Les femmes, elles, n'ont plus que leurs prières.

Danièle Fonteneau

C'est un fait divers qui s'est produit en 2014 et qui a été déclencheur de l'écriture de mes poèmes d'actualité. Je voulais le partager.
Et finalement il se produit toujours en 2021 des accidents similaires partout dans le monde.
A bientôt

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire